Comment l’alcool affecte votre entraînement?

En étant en confinement, un grand nombre de personnes ne sait pas quoi faire de leurs soirées. L’une des pratiques les plus courantes chez les adultes est de boire un verre ou une bière. Il y a souvent une longue file d’attente devant les magasins de la Société des alcools du Québec (SAQ). L’alcool semble devenu l’un des seuls divertissements disponibles pendant cette période de pandémie.

D’accord, l’alcool a plusieurs effets positifs comme une réduction du risque de mortalité de 20% chez les consommateurs légers et moyens, mais le sujet d’aujourd’hui sera porté sur les effets de l’alcool dans les performances et les résultats de l’entraînement. En d’autres mots, pour avoir des résultats optimaux, est-ce une bonne idée de boire de l’alcool?

Dans le sang:

Un seul verre d’alcool affecte directement votre rythme cardiaque et votre pression sanguine. Pour que cela arrive, il y a un contact entre l’alcool et le sang. Rentrant en contact avec le sang, sa présence ira perturber l’hypophyse, une glande située à la base du cerveau, qui va entraîner une déshydratation menant à des maux de têtes, car il y aura une sécrétion d’une hormone qui veille à l’équilibre des fluides corporels faisant en sorte que les reins iront éliminer la présence de l’alcool dans le sang plus rapidement qu’ils ne le devraient.

Dans l’intestin:

Plusieurs études ont été faites concernant la consommation d’alcool excessive sur la flore intestinale. Les gens qui consomment beaucoup d’alcool auraient un taux de stress oxydatif plus élevé. Le stress oxydatif correspond à une agression des cellules par des radicaux libres. Lorsque les agressions s’accumulent dans le corps, le vieillissement de cette personne serait accéléré. Outre le vieillissement, le haut taux de stress oxydatif mènerait à une inflammation du tractus gastro-intestinal et à l’hyperperméabilité intestinale.

Lire: Fad Diets Explained

Dans le foie:

C’est le travail du foie d’éliminer la présence de l’alcool dans le sang. Lorsqu’une trop grosse présence d’alcool est consommée, un dysfonctionnement chimique peut survenir et entraîner plusieurs complications. La tâche principale du foie est de filtrer le sang provenant du tube digestif, en supprimant/nettoyant tout ce qui est dangereux pour le corps. Des dommages au foie peuvent entraîner des problèmes de santé à long terme.

Sommeil:

Une mauvaise nuit de sommeil nuira à vos performances dans la salle d’entraînement ainsi qu’à la récupération musculaire. Comme mentionné plus haut, l’alcool affecte votre rythme cardiaque. Durant la nuit, vous aurez donc une fréquence plus élevée qui vous rendra la phase du sommeil paradoxal plus difficile à atteindre; sommeil qui est considéré très récupérateur pour le corps humain. En ayant une mauvaise récupération, vos performances de la journée suivante seront affectées.

Lire: Workout in the Morning or in the Evening?

Performance:

Comme mentionné plus haut, lors de la journée suivant la prise d’alcool, vos performances seront plus faibles. Admettant que vous ayez pris de l’alcool avant un entrainement, vous comprendrez qu’en augmentant le rythme cardiaque et la déshydratation, vos performances vont chuter drastiquement après quelques minutes. Si vous avez une compétition ou que vous voulez obtenir le plus de résultats possibles, le tout doit être pris en considération. 


En tant qu’entraineurs, on vous suggère fortement de revoir votre consommation d’alcool pour ne pas que ça nuise à vos résultats, car sans eux, votre motivation descendra peu à peu. Une fois la motivation perdue, vous n’aurez plus envie de travailler fort pour y arriver.

Oui, ça peut arriver de boire de temps en temps, on ne vous dit pas d’arrêter de boire complètement.

Avant de boire, posez vous toujours ces 4 questions: 

Est-ce que je bois uniquement pour me faire accepter socialement ? 

Est-ce que cette occasion ne reviendra pas dans le futur ? 

Est-ce que je suis prêt à sacrifier les performances de mon prochain entraînement ? 

Est-ce que je suis prêt à ralentir le processus de l’obtention des résultats ?

En ai-je vraiment besoin ?

C’est souvent après cette dernière question qu’on fait le choix rationnel. Mais, il est important de ne pas s’empêcher de tout dans la vie. Alors s’il vous en est absolument nécessaire pour quelles que raisons que se soient, soyez raisonnable dans votre consommation et surtout, ne conduisez pas sous l’effet de l’alcool!

Leave a Reply

Your email address will not be published.